De ... à Business Unit Screening Subunit Communication externe Compétences Subunit S+ 30/06/2009

Agents pénitentiaires: DE sélections de masse A une procédure en continu

Ces dernières années, Selor organise, pratiquement chaque année, une sélection d’agents pénitentiaires (AP) pour le SPF Justice. A chaque fois, les inscriptions se comptent par milliers, confortant ainsi le stéréotype qu’ont les gens sur les sélections fédérales : des milliers de candidats dans les palais du Heysel. L’organisation de cette sélection constitue toujours un pic au niveau de la charge du travail, tant pour Selor que pour la Justice. C’est pourquoi Selor, en collaboration avec le SPF Justice, a l’intention de mettre en place une procédure qui permette aux agents pénitentiaires potentiels de pouvoir postuler à tout moment.

Afin de diminuer le nombre d’inscriptions pour la sélection des AP, Selor a réalisé en 2008 un petit film consacré au recrutement. Avant, beaucoup de candidats s’inscrivaient par hasard, sans connaître réellement le contenu du job, et notamment parce qu’aucune exigence de diplôme n’était requise pour l’exercice de cette fonction. Grâce à ce film, Selor peut ainsi donner aux candidats les meilleures informations possibles tant sur le travail que sur les tâches. Et tous ses efforts sont récompensés. En deux semaines, plus de 20.000 clics ont été enregistrés sur YouTube. Le nombre d’inscriptions a diminué de moitié par rapport aux éditions précédentes. Outre ce film, Selor a également diffusé une publicité ludique sur le recrutement. Celle-ci reprend quelques questions sensibles. Impossible pour le candidat de ne pas comprendre que le travail s’effectue dans une prison.

         
De la sélection de masse à une approche plus personnalisée
La première étape vers une approche plusorientée« client » a eu lieu en mars 2009. Les candidats ne passent plus la première épreuve au Heysel, mais bien dans les salles informatiques de Selor. De cette manière, Selor continue de travailler à l’approche personnalisée qu’il veut proposer aux candidats par analogie à d’autres procédures (de sélection) qu’il organise. Les candidats sont invités par groupes d’environ 300 personnes. Pour la première épreuve, selor a ainsi consacré une semaine aux 2.800 candidats nééerlandophones et trois semaines pour les 6.000 francophones.
De l’épreuve écrite au test informatique spécifique pour les AP
Si autrefois, tous les candidats passaient une épreuve écrite au Heysel, ils doivent désormais effectuer un test informatique. La première épreuve évalue quelques-unes des compétences importantes pour l’exercice de la fonction de AP (comprendre l’information, accomplir des tâches, collaborer, structurer le travail). Les candidats répondent à un questionnaire à choix multiple permettant de discerner comment ils réagissent dans un contexte de travail déterminé. Lorsqu’ils ont réussi la première épreuve, ils font un exercice interactif et passent un entretien au cours desquels d’autres compétences sont évaluées (résistance au stress, sens de l’observation, …).
Cycle de développement et d’évaluation
Après avoir réussi une première épreuve générale, les candidats pourraient entamer le cycle de développement et d’évaluation qui serait essentiellement axé sur les compétences spécifiques et comprendrait de nombreux exercices pratiques. Selor certifierait le cycle de développement et d’évaluation, y compris pour les personnes qui accompagnent les candidats.
Pas seulement pour les agents pénitentiaires…
Cette approche pourrait commencer par une projet-pilote pour la sélection des agents pénitentiaires. Si la réussite est à la clé, Selor sera ravi de l’étendre à d’autres sélections similaires.
Images: 1 2